L’art d’être enceinte et d’accoucher en pleine conscience

Une fois de plus, je termine un atelier avec les femmes enceintes avec un sourire qui en dit long et la sensation agréable d’avoir transmis et permis aux futures mamans de s’offrir de vivre pleinement cette période unique faite de rebondissements, de joies mais aussi de questionnements et parfois d’inquiétudes…

Petit retour en arrière  sur la naissance des ateliers de pleine conscience prénatale

Cela me replonge à chaque fois à un moment si précieux que j’ai eu lors de ma deuxième grossesse : ce flash, comme une évidence, l’envie de partager ce que j’avais découvert enceinte avec la pleine conscience que je n’avais pas connu pour ma 1ère grossesse. Cette incroyable pratique que j’utilisais depuis plusieurs années et dont j’avais débuté une formation pour devenir enseignante pour adulte. Des moments magiques de prise de conscience, savourer chaque instant de la grossesse mais aussi de m’apaiser dans les moments plus délicats (car oui cela n’empêche pas qu’il y en ait aussi) et surtout d’apprendre à être la future maman que je souhaitais être sincèrement (et pas celle qui colle à l’image de la société ou de notre éducation, de nos proches…)

La pleine conscience m’a permis d’avancer au jour le jour dans ma grossesse le plus sereinement possible, de ne pas (trop) anticiper ou organiser l’arriver du bébé, mais plutôt de profiter de chaque instant. Elle m’a permise aussi d’avoir une communication plus souple, fluide avec le futur papa et de lui laisser une place inestimable dans cette aventure. J’ai tout simplement appris à faire connaissance avec mon corps (très important pour les maux de la grossesse et surtout pour l’accouchement) avec mon fonctionnement (un poil perfectionniste et impatiente), à accueillir avec plus de douceur (et parfois même avec humour) mes changements d’humeur.

Contrairement à ma 1ère grossesse pour cette 2ème, j’ai dès le début crée un lien avec mon bébé et c’est avec une connexion in utéro remplie déjà d’amour que la grossesse s’est déroulée avec une sensation incroyable d’être déjà maman de ce petit être! Quand je parle de communication in utéro, je rassure les mamans (pas besoin de parler à haute voix à votre bébé si vous êtes pas à l’aise, c’était mon cas) mais en le ressentant, l’imaginant, par le biais du toucher et surtout en communicant par la pensée: en lui expliquant tout ce que je vivais dans mes journées, me joies, mes peines, mes envies de le rencontrer et d’ailleurs son papas et son grand frère aussi (car c’était déjà toute une famille qui se formait).

La pratique de la pleine conscience m’a permis de vivre intensément mon accouchement (dans le bon sens !). J’ai (ou plutôt “ON” a avec mon compagnon) été relié du début à la fin à notre petite puce qui commençais son chemin à notre rencontre. Je suis resté concentré, attentive à chaque sensation, chaque pensée, chaque émotion, je me suis mise dans ma bulle, je me suis écouté (ce qui a permis à l’équipe médicale de s’adapter à nous et non l’inverse, ce qui est précieux) car je me faisais totalement confiance, et aussi à mon bébé et à mon compagnon.

Bien sûr il y a eu des moments très intenses, avec des sensations très désagréables (je ne parlerai pas forcément de douleur pour mon cas) et des moments de doutes et c’est surtout là où la pleine conscience m’a permis de canaliser mon mental et de revenir dans l’instant présent et de me relier à cette force que l’on a toutes les femmes, de mettre au monde un enfant.

Toutes ces explications intimes de mon expérience pour exprimer toute ma gratitude envers la pratique de la pleine conscience. J’ai pratiquement accouchée seule, (l’équipe était présente mais nous a juste sécurisé et fait le nécessaire pour accueillir notre petite merveille). Cette force et cette fierté (non pas d’avoir accouchée seule par voie basse sans péridurale, mais d’être rester centré sur l’instant présent et d’avoir fait les bons choix, mes choix) sont ancrées en moi pour le reste de ma vie, et cela n’a pas de prix, c’est juste magique et puissant.

D’un vécu tellement précieux, à une transmission humaine…

C’est donc lors d’une retraite méditative en silence (dans le cadre de ma formation d’enseignement de la méditation de pleine conscience) enceinte de 4 mois de ma petite Emmy, que l’idée, l’envie à fait son apparition et ne m’a plus lâché : je désirais transmettre, partager ce que la pleine conscience m’avait apporté. J’avais un point de comparaison important, bien que ma 1ère grossesse et accouchement se soit relativement bien passé, c’était un tout autre vécu pour cette 2ème grossesse. Chaque femme enceinte mérite de connaître ce que c’est de vivre sa grossesse pleinement et de se préparer à vivre un accouchement le plus proche de ses envies, souhait, respect !

MediTsens à vu le jour en septembre 2017. Depuis j’anime des ateliers de méditation prénatale ouvert à toutes femmes enceintes dès le début de la grossesse jusqu’au jour J.

Durant ces ateliers je mets un point d’honneur au partage, j’offre un réel espace de parole dans le respect, la bienveillance et le non jugement. Chaque participante à sa place dans le groupe et à son moment pour se présenter, parler de son vécu de grossesse, les joies, les doutes, les questionnements, les envies…

Je prends le temps aussi d’expliquer les bienfaits de la pleine conscience en particulier lorsque l’on commence durant la grossesse. L’importance de savoir s’écouter, ralentir, être à l’écoute de ses émotions, de se respecter sur 3 dimensions : le corps, l’esprit et l’émotionnel.

Je leur permets de prendre conscience de comment elles vivent la grossesse, de s’amener de la bienveillance et de la douceur, de se respecter en tant que femme, épouse, mère, amie… et qu’elles puissent trouver leur propre chemin dans cette aventure maternelle. Ce qui n’est pas facile aujourd’hui dans notre société actuelle avec les nombreux conseils, les réflexions des proches (et oui même si cela part d’une bonne intention/ attention le plus souvent, parfois cela peut être blessants), les lectures sur « la grossesse parfaite » qui parfois nous fait culpabiliser…

Dans chaque séance, je les guide à travers 1 ou 2 méditations de pleine conscience. Sur le corps, les 5 sens, les émotions, les pensées, notre force féminine, l’auto compassion, la pensée positive, la bienveillance, la gratitude… parfois en position assise, allongée, en mouvement…

Et j’offre de nouveau un espace d’échanges d’expérience sur la méditation de manière à apporter un enseignement et un accompagnement sur leur ressentis, mettre des mots dessus. J’apporte en fonction de ce qui est dit, des conseils sur utiliser, pratiquer la pleine conscience dans leur quotidien de manière à être le plus sereine possible.

Parfois des sujets spontanés sont abordés : souhait de la manière d’accoucher (péridural ou pas), l’arrêt ou la continuité du travail, la déculpabilisation, la place du compagnon, le rapport avec la famille (belle famille souvent) les amies, l’équipe médicale… mais aussi le post-accouchement, l’allaitement ou pas, le portage, l’éducation, le baby blues…

Le plus important pour moi est de transmettre à toutes ces femmes enceintes que ce n’est pas l’accouchement mais la rencontre avec son bébé qui restera le plus beau des instants… le 1er regard croisé entre une maman et son enfant et l’accueil de son petit être sur sa peau. Le début d’une belle et grande aventure humaine.

Toute ma gratitude envers les femmes enceintes et leur(s) petit(s) être(s)…

Depuis le début de cette aventure, c’est plus d’une centaine de mamans et bébés qui m’ont fait confiance et m’ont confirmé cette envie de partager, de transmettre, de les accompagner grâce à la pleine conscience. C’est du bonheur à chaque séance, souvent beaucoup d’émotions, de la beauté, de l’humain et chaque nouvelle naissance me réjouie !

Voici quelques photos prise par une fabuleuse et pétillante photographe Lynda DJOSSOUVI (jeune maman aussi) lors d’un atelier de pleine conscience prénatale. Elle a su mettre en avant la beauté de la grossesse et toutes les émotions qui émergent à chaque séance. Toute ma gratitude pour elle et aux participantes de cette séance (mardi 13 octobre 2020) et à toutes les participantes de MediTsens.


Espace d’échanges



Méditation guidée



Lien in utéro maman-bébé



Espace cocooning et l’enseignante Vanessa AUTRET


24 novembre 2020 – La Rochelle- Vanessa AUTRET – maman d’Evan et d’Emmy – Enseignante de méditation de pleine conscience & Instructrice MBSR

Cookie notice from Real Cookie Banner